MRAC
< / >

15 mars 2015 - 07 juin 2015

Le musée des erreurs : Barnum

Pierre Leguillon

Commissaire : Sandra Patron

Le musée des erreurs : Barnum présente un ensemble de photographies, extraits de films, publicités, cartes postales, affiches, diapos, pochettes de disques, magazines et autres médias de masse assemblés sous forme d’œuvres uniques. Conçu par Pierre Leguillon, ce musée rassemble des œuvres créés au cours des quinze dernières années qui s'articulent ici sous le signe de Barnum. Phineas Taylor Barnum (1810-1891) était un entrepreneur de spectacles américain qui restera dans l'histoire pour la démesure de ses spectacles et son talent inné pour la publicité. Placer Le musée des erreurs en écho à Barnum est une manière d'interroger la généalogie des images sous l'angle de l'entertainment si cher à nos sociétés contemporaines. Il témoigne de l'intérêt que Pierre Leguillon porte à la contextualisation des images, ainsi qu'à la manière dont leurs conditions d'apparition conditionnent leur réception. Son musée des erreurs nous invite alors à nous servir des archives à notre disposition pour ré-écrire l'histoire, notre histoire. En décloisonnant les identités, qu'il s'agisse de celle de l'artiste, du visiteur ou des images exposées, Le musée des erreurs nous invite à repenser les conditions de réception de l'art et à interroger la fonction politique de l'art au sein d'une société où chaque individu émet et reçoit en permanence des informations.

Pierre Leguillon est un artiste à l’identité mouvante ; tour à tour commissaire d’expositions, éditeur, performeur, critique d’art, conférencier, barman, diaporamiste. Son travail se développe à partir d’images reproduites : photographies, extraits de films, publicités, cartes postales, affiches, diapositives, pochettes de disque et tout autre médias de masse qui sont assemblés sous forme d’œuvres uniques, mais non figées. Le principe de mouvement est au cœur de son travail qui se déploie sur des structures mobiles, proposant ainsi un nouveau modèle d’exposition qui tente de déjouer les hiérarchies de l’art. L'artiste interroge par ce biais la fonction politique de l’art au sein d’une société où chaque individu, qui émet et reçoit en permanence des informations, est lui-même devenu un média.

Le musée des erreurs est une coproduction avec le centre d'art WIELS à Bruxelles. La trame est commune aux deux expositions – la mise en perspective de quinze ans de pratique de Pierre Leguillon – mais chaque lieu présente une occurrence distincte, comme un chapitre qui pourrait se développer dans le temps. Au Wiels à Bruxelles, Le musée des erreurs : Art contemporain et lutte des classes se tiendra du 10 janvier au 22 février 2015.

logos
Mentions légales
Plan du site

Actualités

2015, La Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées